Bonjour, c’est de nouveau Noé. Je profite de mon stage de découverte de l’entreprise pour questionner mon tuteur au sujet de son nouveau partenariat belge. Voici donc 5 questions posées à mon tuteur et dirigeant d’Alterval, Grégory BOUADROUNE.

1/ Noé : Vous développez l’activité d’Alterval sur la Belgique. Pourriez-vous m’en dire quelques mots  ?

GB : Effectivement, Alterval, avec sa méthodologie Mentorat, se développe en Belgique depuis cette année. Pour bien répondre aux besoins des entreprises belges, je me suis associé avec un cabinet conseil belge expérimenté, So Essential, qui connaît très bien l’environnement économique propre à la Belgique.

2/ Noé : Comment ce partenariat s’est-il mis en place ?

GB : C’est Jean-Louis VERHAEGHE qui m’a contacté le premier pour échanger sur la problématique de la transmission des connaissances en entreprise. Nous avions une connaissance en commun qui a tout de suite vu l’intérêt de nous rapprocher. Jean-Louis avait perçu des besoins pour des prospects et des clients belges. Ensuite Jean-Louis m’a présenté son associé, Sophie FELTRIN, et, ensemble, nous avons construit une offre adaptée aux spécificités de leurs prospects et clients.

3/ Noé : Vous parlez de spécificités, pouvez-vous m’en dire un peu plus ?

GB : La première chose qui me vient en tête c’est la langue. Nous avons travaillé ensemble pour traduire tous nos outils en flamand. Par exemple, les questionnaires Mentor et Mentoré pour définir les profils de transmetteurs et d’apprenants sont accessibles en flamand, ainsi que leur résultats bien évidemment. Il y avait donc des spécificités belges en termes de fonctionnement d’organisation, de communication, etc. et le besoin de proposer tous les outils, services et formation dans les 2 langues.

4/ Noé : Est-ce que votre partenariat a déjà eu une expérience de terrain ?

GB : Oui, nous développement s’est achevé fin 2018 et nous avons développé notre méthodologie auprès de notre premier client au deuxième trimestre 2019. Nous avons formé au rôle de Mentor, transmetteur de connaissances, plusieurs collaborateurs d’une grande entreprise qui accompagne les starters, PME et grandes entreprises dans leurs démarches administratives et leur politique RH. Les retours sont très bons !

5/ Noé : Envisagez-vous d’autre partenariat comme celui-ci dans d’autres pays dans le futur ?

GB : Pour information, sur la Belgique, So Essential et Alterval sont liées par un contrat d’exclusivité. Quand on tient un bon partenaire… En revanche, je commence à avoir des contacts en Suisse qui pourrait devenir un prochain développement. J’aimerais bien aussi développer dans des pays anglophones, puisque les outils Alterval sont accessibles en Anglais.

Noé